Clic ici - calque huissiers  De la Corruption au Crime d'Etat | NICOUD Eliane, 08 DEC. 1988 - Saisie- exécution de mon véhicule Matra par l'huissier Reimonen et l'inspecteur divisionnaire de la Police Judiciaire Raymond Faquin, sur ordre du vétérinaire Souveton. bas de page   

Photos de ma Matra saisie irrégulièrement depuis 1988 par l'huisier reimonen et le policier Faquin

Mon véhicule Matra saisi irrégulièrement en 1988 par l'huisier Reimonen et le policier Faquin
déposé en 1994 devant la Mairie et le Palais de Justice de Montélimar     Voir photo


huissier HERNANDEZ de Montélimar huissier Christian REIMONEN de Montélimar
 SCP Christian et Alain REIMONEN  
huissiers de Justice associés - 9, rue Ste-Croix
 26200 - MONTELIMAR

  Résumé des faits

De la Corruption au Crime d'Etat | NICOUD Eliane, la justice ???

huissier Frédéric PONSETI de Montélimar


En 1985 je fais un procès au vétérinaire Souveton de Montélimar qui a volé, puis vendu mon chien dobermann - Ce Monsieur est très puissant, moi je ne suis qu'une petite commerçante

07 SEP. 1985 - Dégradation de mon véhicule Matra sur un parking privé. C'est l'inspecteur divisionnaire Raymond FAQUIN qui fait le constat  et qui s'occupe de l'enquête -    [dégradation]    [PV. Faquin].

Le 26 septembre 1985 : Jugement - Je gagne le procès contre SOUVETON au Tribunal d'Instance de Montélimar - Souveton fait appel, et avec des faux gagne à la Cour d'Appel de Grenoble -  [26 sep. 1985]

Le 26 août. 1987 - Arrêt de Grenoble - SOUVETON est blanchi, on lui doit = 9.809,99 francs - Je me pourvoi en cassation - Là, c'est trafics, faux, et magouilles à tous les étages -  [26 août.1987]

08 décembre 1988 : Saisie-exécution de mon véhicule MATRA

Saisie de mon véhicule Matra par l'huissier Christian REIMONEN & l'inspecteur divisionnaire Raymond FAQUIN de la Police Judiciaire, sur ordre du vétérinaire Souveton qui a volé mon chien.

  • Audition de Christian Reimonen qui a saisi mon véhicule de Christian Reimonen qui a saisi mon véhicule par l'Inspecteur Divisionnaire : Roland ORDAS -   [Audition de Reimonen]

 Reimonen Saisie-exécution de mon véhicule MATRA Montélimar, 08-12-1988 
  07-09-1985 Matra dégradation   | 1985-1994 Matra chrono   | 08-08-1994 Matra Cornillet   | mon dobermann Ulric
 

Le 08 décembre 1988, la SCP Christian & Alain REIMONEN huissiers de justice et l'inspecteur divisionnaire de la Police Judiciaire Raymond FAQUIN, saisissent mon véhicule MATRA pour payer 5.000 francs au vétérinaire Jacques Souveton qui a volé puis vendu mon chien dobermann Ulric.

Plus tard, rien ne se passe. Je reste avec mon véhicule saisi sur les bras

08-12-1988 à Montélimar - La SCP Christian & Alain Reimonen huissiers et l'inspecteur divisionnaire de la Police Judiciaire Raymond Faquin, saisissent mon véhicule sur ordre du vétérinaire Jacques Souveton qui a volé mon chien dobermann
Affichage + Grand
saisie 1

08-12-1988 - Saisie-exécution de mon véhicule MATRA
Affichage + Grand
saisie 2

08-12-1988 - Saisie-exécution de mon véhicule MATRA à Montélimar
Affichage + Grand

 Retour : Toubons JacquesChirac JacquesChronoGan  | Justice  | Politique Police PréfetsLiens 


 

Plainte contre l'huissier Reimonen pour saisie non conforme à la législation, et contre son témoin Faquin 

 

10 décembre 1988 : (Plainte classée sans suite)
Plainte déposée au Commissariat de Montélimar contre l'huissier Reimonen pour saisie exécutoire non conforme à la législation, et contre le témoin qui accompagnait l'huissier Reimonen pour abus de pouvoir dans cette fonction. Procès-Verbal établi par : Cheret Nadine (Inspecteur) -   [Plainte]

20  mars 1989 - ARRET de la CASSATION - C'est un rejet - Je perds en Cassation - Souveton me réclame 9.809,99 par l'intermédiaire de l'huissier Reimonen - Mon ex-mari paie la moitié de la somme - Moi je refuse de régler l'autre moitié à Souveton -    [20  mars 1989]

30 juin 1989 : Convocation comme prévenue au T.G.I. de Valence
Convocation comme prévenue à l'audience correctionnelle au T.G.I. de Valence sur plaintes de l'inspecteur Faquin et l'huissier Reimonen (celui-ci était absent). A 17H00 le président reporte l'audience au 05 septembre 1989. Président : Boulmier, Ministère public : Becquet.

05 septembre 1989 : je me présente en tant que prévenue au T.G.I. 
Suite à l'ordre verbal du 30 juin 1989 du président Boulmier, je me présente en tant que prévenue à l'audience correctionnelle suite aux plaintes de l'inspecteur Faquin et de l'huissier Reimonen.

Je suis condamnée à 3 mois de prison avec sursis et aux amendes

- Président : Boulmier, Ministère public : Becquet,
- avocat de Faquin : Me Lambert S.N.A.P.C.
- avocat de Reimonen : Me Pardo.

Je me défends seule sans avocat. Le président refuse de verser au dossier la saisie-exécution de ma matra du 08/12/88. 

05 janvier 1990 : Je suis convoquée par la Cour d'Appel de Grenoble 
Je comparais en appel à Grenoble
- Président : Sarraz-Bournet,
- Ministère public : Tissot.
- Avocat de Faquin : Me Lambert S.N.A.P.C.
- L'huissier Reimonen n'est pas représenté.

Mon avocat Me Ribeyre d'Abrigeon a reçu le dossier 48 heures avant l'audience.

Je suis condamnée aux amendes, la prison a disparu (arrêt du 25 janvier 1990).
* Je me Pourvoi en Cassation. 

08 octobre 1992 : renouvellement du bail de ma boutique de lingerie Tentation
Soit, 2 mois après l'incendie de mon magasin "Tentation" au 13, rue Raymond Daujat à Montélimar dans la Drôme, je demande le renouvellement du bail de la boutique auprès du bailleur Marc Brunel. L'huissier Hernandez saisi par mon expert-comptable Bernard Simon a refusé d'exécuter cet acte.

C'est l'huissier Alain Reimonen qui l'a exécuté ; Signification exécutée par : huissier Alain Reimonen


renouvellement bail
08 octobre 1992 : renouvellement du bail de ma boutique de lingerie Tentation
Affichage + Grand


En août 1994, la personne qui m'héberge est muté à Paris - Il me propose de le suivre, car depuis le 18 août 1992, date de l'incendie de ma boutique je n'ai plus aucun revenus - Hélas à cette date je suis toujours en possession de ce véhicule - Depuis des années je l'assure pour rien - On m'a interdit de m'en débarrasser car c'est une pièce à conviction parait-il !!!

Alors, le 08 août 1994, ne sachant plus que faire j'expédie une lettre recommandée avec AR. au maire de Montélimar Thierry CORNILLET. Je nomme gardien de ma voiture saisie depuis 1988 et je dépose ma Matra face à la Mairie et au Palais de Justice de Montélimar. Mon véhicule est devenu une pièce à conviction pour la justice -    [08 août 1994] - [cornillet]

Et je pars pour Paris. Je n'ai jamais plus eu aucune nouvelle de mon véhicule, ni réponse à mes courriers comme toujours.

24 mars 1995 : Je dépose une demande d'aide juridictionnelle au T.G.I. de Nanterre - Hauts-de-Seine.
Cette demande dont l'objet est de pouvoir entamer une action en demande de dommages et intérêts pour la saisie abusive de mon véhicule (Saisi depuis plus de 7 ans par l'huissier Reimonen et l'inspecteur divisionnaire de la police Faquin) -  [aide juridictionnelle]   

11 avril 1995 : Dans le cadre de ma demande d'A.J.,  j'expédie une lettre recommandée avec A.R. au Procureur du TGI. de Nanterre. Je désire savoir pourquoi plusieurs avocats sont désignés pour une même décision etc...   (Pas de réponse) -   [lettre A.R].


Voir mon vehicule matra saisi par Faquin et Reimonen : Saisie Matra

 


Index |Admi. |Avocats |Avoues |Banques |Chrono |GAN Assu. |Gendarmes |Huissiers |Justice |Politique |Police |Prêfets |Liens
N° 42 - Huissiers - REIMONEN Christian & Alain / Saisie automobile MATRA - Renouvellement bail "Tentation"

logo free

   haut de pageDe la Corruption au Crime d'Etat - Eliane NICOUD Montélimar